Ce n’est pas du gâteau et pourtant ils se sont qualifiés pour le réputé mais ô combien difficile PARIS BREST allé retour.

Je vous parle, vous l’avez bien compris :

  • de Jean-Paul Naegelin le doyen de l’équipe donc forcément le plus méritant ; respect.
  • de Franck Lebreton un habitué des défis sportifs mais pour qui ce sera une première.
  • et de Bruno Crusson le plus expérimenté, ce sera sa troisième participation.

Tous les trois ont choisi de s’inscrire à cette incroyable et impressionnante épreuve sportive qui a lieu tous les quatre ans. C’est aussi, on l’imagine, une aventure humaine qui demande une grande force de caractère pour lutter contre la fatigue et le possible découragement mais il faut certainement bien connaître ses limites à ne pas dépasser.

Heureusement, les exigences du règlement imposent une préparation très sérieuse avant de se lancer dans l’incroyable aventure des 1216km du Paris Brest Paris à parcourir en moins de 90 heures avec un dénivelé positif cumulé de 11784 mètres.

C’est pourquoi nos trois mousquetaires, après avoir testé leur monture et leur propre résistance physique en avalant précédemment les brevets des 200, 300 et 400, s’en sont allés affronter le brevet des 600 en partant à 8h samedi dernier 25 mai du vélodrome d’Angers.

Les conditions pour rouler étaient presque parfaites selon Bruno et ils ont pu profiter au maximum du fantastique parcours avec un dénivelé de 4669m préparé par Jean Claude Chabiran du RCA. Ils ont traversé de très beaux et typiques villages en sillonnant le Maine et Loire, la Sarthe, l’Orne, LeCalvados et l’Eure.

Après s’être reposés une seule heure dans la nuit et roulés pendant 26h30 Bruno et Franck sont arrivés fatigués et heureux le dimanche à 15h30, quant-à Jean-Paul il suivait de peu et était ravi de sa performance.

Nous sommes très fiers de la qualification de nos trois BACR qui porteront les couleurs de notre club.

Vous pourrez les encourager pour entretenir et conserver leur forme jusqu’au départ qui aura lieu à Rambouillet le 18 août avec 7200 autres cyclos venus d’environ 70 nationalités,

 

Jean-Luc

Brevet cyclo 600km (2) bacr

Brevet cyclo 600km (1) bacr

 

Il y a déjà une semaine nous étions prêts à nous lever très tôt pour accueillir les randonneurs de notre 30ème randonnée de l'Authion.

Nous étions rassurés par une météo annoncée sans pluie mais avec une fraîcheur matinale susceptible d'en décourager quelques uns. Et bien non, soulagement, nos amis cyclistes, vététistes et marcheurs sont arrivés dans la salle des fêtes au fil de l'AUt'hion et nous ont une nouvelle fois donné un petit coup d'adrénaline : pensez donc, 800, 850,900, 920, 950......974 allions-nous pouvoir donner une assiette froide à tous ces invités : petite réunion orchestrée à la hâte sur un coin de table par Jean-François et la pénurie est évitée de justesse, le coup de chaud retombe. Merci Jean-François pour ta vigilance et ton soutien toujours aussi important et apprécié.

Grâce à vous toutes et tous, à votre compétence, à votre grande générosité et à votre énorme implication depuis de nombreuses semaines jusqu'au jour J, une nouvelle fois nous pouvons être ensemble très satisfaits et fiers d'avoir oeuvré collectivement pour que notre association poursuive tranquillement son chemin et sa route vers les 40 000km.

Merci encore une fois à toutes et tous et aussi à nos nombreux partenaires si précieux qui contribuent à la renommée de notre manifestation

Bonne continuation,

Jean-Luc

 

réunion orchestrée à la hâte sur un coin de table par Jean-François et la pénurie est évitée de justesse

Belle ambiance vendredi 26 avril à J-9 de notre RANDAUTHION 2019 au rond-point la Crémaillère d'argent, sur le terrain de Mr Clavreul , pour la mise en place de la structure des vélos géants encadrant le marcheur (les fraises étaient excellentes).

C'est maintenant devenu un rituel nous installons d'abord, et après en avoir longuement débattu, la charpente métallique qui supporte l'ensemble dans un sens avant de s'apercevoir que finalement ce serait mieux dans l'autre sens ; ce n'est pas grave cela a été pour nous tous l'occasion d'avoir de nouveau une pensée pour notre ami Michel qui avait mis tout son coeur dans la conception de cette oeuvre symbole qui annonce nos randonnées.

Jean-Luc

 

 

Page 1 sur 15